Avec la lumière

Galerie Guillaume, Paris
Du 1er juin au 13 juillet 2023

« Plus de lumière » est une phrase célèbre attribuée à Goethe sur son lit de mort. Lumière physique, lumière métaphysique… à chacun d’en décider. D’où vient la lumière des peintres ? Au jeune artiste venant demander conseil à Caspar David Friedrich, celui-ci répond que s’il veut devenir peintre il doit commencer par fermer son œil physique. Ailleurs, il complète : « Le peintre doit peindre non seulement ce qu’il a devant lui mais aussi ce qu’il voit à l’intérieur de lui-même. S’il ne voit rien à l’intérieur, alors il devrait arrêter de peindre ce qu’il a devant lui ».
Cette lumière « venant du fond » rassemble pour moi les œuvres de cette exposition. Il s’agit d’une interprétation qui, je l’espère, ne trahit pas les peintres ici réunis. Dans l’ultime scène de « La ligne rouge » de Terrence Malick, le narrateur, après avoir découvert tous les ténèbres du monde s’adresse à cette lumière comme à une amie. J’espère qu’il en est ainsi dans cette exposition.

Olivier Kaeppelin, commissaire de l’exposition

Artistes : Gérard Alary, Bang Hai Ja, François-Xavier de Boissoudy, Damien Cabanes, Karine Hoffman, Stéphane Pencréac’h, Louise Tilleke, Alexandre Zhu


Attachée de presse : Kassandre Fradelin
kassandre@observatoire.fr
+33 7 66 54 16 73
L https://www.linkedin.com/in/kassandre-fradelin-51a7a4208/