Vaux-le-Vicomte en Lumières

Domaine de Vaux-le-Vicomte – À partir du 19 novembre 2022

Pour la 17ème année, Vaux-le-Vicomte se transforme dès l’automne en un monde enchanté et magique pour ravir tous les sens des visiteurs ! Le château et les jardins s’animent et s’illuminent, tandis que chaque salon d’apparat mettra à l’honneur un artiste illustre du Grand Siècle. Les feux de cheminée et balades en calèche complèteront cette parenthèse féerique.

Attachée de presse : Margot Spanneut
margot@observatoire.fr
+33 7 66 47 35 36
L https://www.linkedin.com/in/margot-spanneut-363648153

Raija Jokinen

Regard d’artiste
Chemins du patrimoine en Finistère, Domaine de Trévarez – Jusqu’au 9 octobre 2022

Pour la 11e édition de Regard d’artiste, rendez-vous de l’art contemporain en Bretagne, le Domaine de Trévarez invite l’artiste finlandaise Raija Jokinen.
Inspirée par l’histoire tourmentée du château et la richesse botanique du parc, elle aborde les relations de l’être humain avec la nature en utilisant du lin et du papier. Des œuvres délicates jouant avec notre perception des espaces, des silhouettes organiques empreintes d’une douce mélancoliecomposent un parcours aux écuries, dans le château et le parc.

Formée au tissage et au design textile à l’université d’art et de design d’Aalto en Finlande à la fin des années 1980, Raija Jokinen expose depuis plus de 20 ans ses œuvres dans le monde entier. Reconnue dans le domaine des arts textiles, elle a reçu plusieurs fois des prix dont celui de l’artiste textile finlandaise en 2020. Son matériau de prédilection est la fibre de lin qu’elle teinte et assemble avec de l’amidon de riz, puis qu’elle coud. À la manière d’un peintre, elle dessine des formes en deux dimensions qu’elle expose en suspension dans l’espace, produisant ainsi des effets de transparence et d’ombre.
À Trévarez, Raija Jokinen, touchée par les soins apportés au patrimoine et aux plantes, imagine des personnages hybrides, mi humains, mi végétaux reliés au lieu par un réseau racinaire et sanguin. Une symbiose poétique incitant à renouer avec la nature plutôt que de la détruire.

Attachée de presse : Vanessa Leroy
vanessaleroy@observatoire.fr
+33 7 68 83 67 73
T @VanessaLeroyObs
L vanessa-leroy-4b36bb67

Au bord du monde, vivent nos vertiges

La photographie contemporaine libanaise – Département de la Seine-Maritime, Abbaye de Jumièges
Jusqu’au 6 novembre 2022

L’exposition « Au bord du monde vivent nos vertiges » réunit une sélection de photographes et de vidéastes libanais, dignes représentants de la vivacité du renouveau des écritures photographiques contemporaines de leur pays. Son parcours invite à une lecture sensible qui tente de saisir les problématiques et les enjeux de la représentation dans un contexte de catastrophes et d’effondrement. En filigrane et de manière nécessairement fragmentaire, se dévoilent des questionnements politiques et poétiques où les expériences vécues, les sursauts du réel, les rivages de la fiction cultivent l’élan critique et créateur. Ici s’ouvre et s’éprouve une brèche d’idées résonnantes. Une brèche comme une percée, où se vivent des vertiges, ceux-là qui puisent dans ce qui ne peut être détruit.

Attachée de presse : Maëlys Arnou
maelys@observatoire.fr
+33 7 66 42 12 30
L maëlys-arnou