Luke Newton : Un produit de consommation

La Piscine, Roubaix
Jusqu’au 8 janvier 2023

dans le cadre d’un automne anglais à La Piscine

Luke Newton est un artiste originaire de Colne, une ville industrielle du Nord de l’Angleterre. Après avoir suivi des études d’art à la Saint Martin’s school de Londres, il part en France pour y poursuivre sa carrière artistique. Aujourd’hui, il vit et travaille entre Roubaix et Paris.

Dans le cadre de l’exposition Un produit de consommation, Newton épingle les travers de notre société avec un humour typiquement britannique.
Son œuvre se déploie sur toutes sortes de supports. Il utilise sans distinction de genre le collage, la sculpture et la peinture. Le plasticien aime tout particulièrement assembler des matériaux auxquels on prête une valeur esthétique mineure. Les emballages des produits d’alimentation deviennent des têtes de mort, la courbe d’un cœur se révèle être une lame acérée et les crayons de couleur s’assemblent en armes à feu. Les extrêmes se conjuguent de manière ludique et décalée ; l’observateur est entraîné dans un jeu visuel où il peut à loisir interroger les signes de son quotidien. Les œuvres exposées ont une forme épurée et leurs finitions sont si lisses et méticuleuses qu’elles semblent issues d’une chaîne de production industrielle. L’artiste n’hésite pas à répéter en série certaines de ses productions en y introduisant çà et là de légères variations. Sous leur apparence pop et manufacturée, les créations de Luke Newton comportent de forts accents conceptuels. À première vue, ses pièces paraissent banales et quotidiennes. Pourtant à y regarder de plus près, nous constatons un détournement de leur valeur symbolique. La sensation d’artificialité s’efface et un troublant paradoxe affleure à la surface.

Attachée de presse : Vanessa Ravenaux
vanessa@observatoire.fr
+33 7 82 46 31 19
T @VanessaRavenaux