René Iché (1897-1954) : l’art en lutte

La Piscine, Roubaix
Du 23 juin au 4 septembre 2023

Cette exposition fait redécouvrir René Iché (1897-1954), figure même de l’artiste engagé, considéré comme l’un des plus remarquables représentants de la sculpture moderne française puis, après-guerre, du mouvement de la Figuration européenne. Ses recherches esthétiques et techniques ont été menées de front avec une réflexion plus générale sur la place de l’artiste dans la société et dans l’histoire. Il a développé une production érudite, à plusieurs niveaux de lecture, interrogeant ses expériences intimes pour concevoir une œuvre contemporaine de portée universelle. Le motif de la lutte, comprise comme corps-à-corps charnel, ou comme combat, résistance, défense d’une cause, est au cœur de son œuvre et constitue le fil directeur de l’exposition.
Proche d’Apollinaire et de Max Jacob, soutenu par Bourdelle, ce vétéran de 14-18 conçoit à Montparnasse dès ses premières ébauches d’Homme succombant ou de Lutteurs. Deux décades plus tard, alors qu’il a rejoint la Résistance, au sein du réseau du musée de l’Homme, Iché reprend ces thèmes et les décline de manière quasi obsessionnelle. Très tôt, il a accompagné les thèmes et engagements des surréalistes comme en témoignent son Inconnue de la Seine, les masques d’André Breton et de Paul Eluard. Dans les années trente et quarante, Iché livre des bustes et des statues qui sont autant des figures psychologiques que des manifestes. Après la Libération, il inscrit ses Otages de Puiseaux ou ses Lutteurs de Carcassonne dans un espace ouvert où la sculpture monumentale s’allie à l’architecture. En 1954, il décède prématurément à Paris alors qu’il vient d’être désigné pour imaginer le Monument aux martyrs d’Auschwitz.
Cette exposition monographique d’envergure, la première organisée depuis 25 ans par un musée français réunit, grâce aux prêts consentis par la famille de l’artiste et maintes collections publiques françaises ou étrangères, plus d’une centaine d’œuvres, bien souvent inédites.

Attachée de presse : Vanessa Ravenaux
vanessa@observatoire.fr
+33 7 82 46 31 19
T @VanessaRavenaux